Cheikh Al Albani

Cheikh Al Albani: Oui ... il y a quelque chose chez vous ( comme question)?
Questionneur:
Il y a certain jeune qui appartenait à un groupe parmi les soi-disants groupes takfiris qui épousa une fille, bien sûr, épousée sans tuteur.
Cheikh: étonnant
Questionneur: 
Et maintenant, il s'est repenti de ce sur quoi il était. Il demande: quel est le jugement de la vie maritale maintenant (ndt: du fait qu'il l'a épousé sans tuteur)? le repentir et ce qui l'a précédée
Cheikh:
Pourquoi l'a t il épousée sans tuteur? Parce qu'il croyait que son tuteur était un mécréant?
Questionneur: Oui.
Cheikh: Allahou Akbar.
Questionneur: et il a des enfants.
Cheikh:
Il n'y a pas de différence (dans le jugement) entre le fait qu'il y ait des enfants ou qu'il n'y est pas d'enfants. Soit ce mariage est permis soit il n'est pas permis, لا إله إلا الله. Allah est le Plus Savant si la réponse est comme suit:
Que l'homme soit considéré comme l'homme qui était du temps de l'ignorance  et il a épousé une femme selon un contrat ( de mariage) du temps de l'ignorance, alors le Messager 'aleyhi salaat wa salaam lorsque ces mécréants embrassaient l'islam, il ne leur a pas ordonné de renouveler les contrats (de mariage). Donc cela doit être comme pour eux. Vas y (continue)...
Questionneur: 
Il semble ou apparaît que la situation soit différente. C'est à dire que cette shariah est fixe/établie, et les Textes sont fixes/établis sur le fait qu'il n'y a pas de mariage sans un wali par exemple. Et a t il une excuse qu'il n'a pas appliqué la shariah à ce sujet, comme les richesses qui ont été envoyées de ..., le Messager salallahou 'aleyhi wa sallam leur dit: "délaissez les". Donc, il apparait que cette affaire soit différente. Si, par exemple, il avait été dit que c'était une personne assujettie a l'interprétation ou que cela ne rentre pas dans le domaine de l'interprétation: il était une personne assujettie à l'interprétation donc il a fait une erreur ou un exemple comme cela.
Cheikh:
Cela, cela présente un (certain) aspect et c'est sans aucun doute la différence qui s'est clairement produite avec lui. Mais nous devons tenir compte de l'effort d'interprétation de ceux qui ont fait un effort d'interprétation et qui se sont trompés car, par exemple, il existe aujourd'hui une école (jurisprudentielle) connue qui permet à la femme ou à la jeune fille ayant atteint l'âge de raison de se se marier elle-même par elle même.
Questionneur: c'est dans l'école de jurisprudence Hanafie?
Cheikh:
Nous ne nous voulons pas dévoiler les écoles juridiques maintenant ô professeur. Supposons qu'une personne ait vécue ce qu'il ait vécu dans cette école juridique, et il a épousé une femme élevée sur cette école et qu'il ait eu des enfants ou non n'a pas d'importance. Ensuite il lui est apparu l'erreur de cette école avec la preuve de ce à quoi tu t'es référé comme Texte, que fait il?
Comme il a dit, comme a il a été rapporté de 'Umar bin al Khattab qui lui a été demandé une fois au sujet de l'affaire de l'héritage alors il a émis une fatwa selon son avis. Il lui a été dit:
"Tu as dans le passé émis une fatwa allant à l'encontre de cela,"
il a dit: "ceci est ce nous émettons comme fatwa maintenant et cela (l'avis émis dans le passé) était ce sur quoi nous avions émis comme fatwa", parce que l'effort d'interprétation change, donc cette marge de manœuvre est nécessaire.
Il est vrai que je constate qu'il y a une différence entre l'effort d'interprétation d'un imam parmi les imams des musulmans qui autorise à la jeune fille ayant atteint l'âge de raison de se marier d'elle même, sans la permission de son père, que ce contrat de mariage serait authentique et entre un jeune présomptueux de sa science, n'ayant pas la culture du livre et de la sunna comme il se doit, puis il établit de lui même la mécréance de la masse des musulmans et qu'il amène suite à cela des règles sur lesquelles Allah n'a fait descendre aucune autorité, il est vrai que c'est une erreur et une erreur très atroce, mais nous ne pouvons que dire que tant qu'il n'a pas été dans une violation délibérée du Texte Légiféré alors nous lui trouvons une excuse.
Et cette excuse ne signifie seulement que nous agissons avec lui, comme nous l'avons dit, selon le traitement Islamique des premières (Révélations) descendues sur les associateurs  qui avaient établis des contrats de mariage sans Législation (Islamique) et cela marchait/ se faisait ainsi. Et cette personne se repent entre lui et Allah Azza wa Jell et il reste comme il est. Et Allah est le Plus Savant.
Questionneur: il renouvele le contrat de mariage?
Cheikh:
Si la réponse qui précède est authentique alors pas besoin de (nouveau) contrat, parceque les compagnons - lorsqu'ils ont embrassés l'islam- n'ont pas renouvelé leurs contrats.
Traduit par Abdoullaah Abu Edem
الشيخ : ... نعم في شيء عندكم ؟ . السائل : يوجد بعض الشباب الذين كان ينتمي إلى جماعة من الجماعات المسماة بالتكفيريين تزوج فتاة ، طبعا تزوجها بدون ولي . الشيخ : عجيب . السائل : والآن تاب عما كان عليه ، يسأل ما الحكم بالحياة الزوجية الآن ؟ التوبة وما قبلها أم ... . الشيخ : لماذا تزوجها بدون ولي ؟ لأنه كان يعتقد أن وليها كافر ؟ . السائل : نعم . الشيخ : الله أكبر ! يضحك الشيخ وبعض طلبة الشيخ . السائل : وعنده أولاد . الشيخ : ما في فرق في أولاد أو ما في أولاد ، إما أن يكون هذا النكاح جائزا أو غير جائز ، لا إله إلا الله ، الله أعلم أن يكون الجواب كالآتي إن الرجل يعتبر كالرجل الذي كان في الجاهلية وتزوج بامرأة على عقد جاهلي ، فالرسول عليه الصلاة والسلام حينما أسلم أولئك الكفار ما أمرهم بتجديد العقود ، فيكون هذا مثل أولئك ، فضل . السائل : يبدوا أو يظهر أن الوضع مختلف يعني أن هذه الشريعة استقرت ، والنصوص استقرت أنه لا زواج إلا بولي مثلا ، وهل له عذر أنه لم يأتهم شرعا حول ذلك ، كالأموال التي أرسلوها من ... ، الرسول صلى الله عليه وسلم يقول لهم اتركوها ، فيظهر أن هذا الأمر مختلف ، لو مثلا قيل كان متأولا أم هذا لا يدخل في باب التأويل ، كان متأولا فأخطأ أو نحو ذلك . الشيخ : هذا ، هذا له وجه وهو بلاشك الفرق الذي تتفضل به واضح جلي ، لكن لابد من أن نراعي اجتهاد المجتهدين المخطئين ، لأنه مثلا اليوم هناك مذهب معروف بأنه يبيح للمرأة أو للفتاة البالغة سن الرشد أن تزوج نفسها بنفسها . الحويني : هذا بالمذهب الحنفي ؟ . الشيخ : نحن ما بدنا نفضح المذاهب الآن يا أستاذ ، الطلبة والشيخ يضحكون الشيخ : نفترض أن شخصا عاش في هذا المذهب ما عاش ، وتزوج بامرأة بناء على هذا المذهب ونسل أو لم ينسل مش مهم ، ثم تبين له خطأ هذا المذهب بدليل ما أشرت إليه من النص ماذا يفعل ؟ كما قال كما ورد عن عمر بن الخطاب أنه سئل مرة عن قضية إرث فأفتى برأيه قيل له : " أنت فيما سبق منذ كذا أفتيت بخلاف هذا ، قال : هذا ما نفتي الآن وذاك على ما أفتينا " ، لأن الاجتهاد يتغير ، فهذه الفسحة لابد منها ، صحيح أنا ألاحظ أن ثمة فرقا بين اجتهاد إمام من أئمة المسلمين فيقول بجواز تزوج الفتاة الراشدة بنفسها دون إذن أبيها إنه هذا العقد صحيح وبين شاب مغرور بعلمه ليس عنده ثقافة بالكتاب والسنة كما ينبغي فقام في نفسه من تكفير جماهير المسلمين وأن يرتب على ذلك أحكام ما أنزل الله بها من سلطان ، صحيح هذا خطأ وخطأ فاحش جدا ، لكن ما نستطيع إلا أن نقول مادام أنه لم يكن متعمدا لمخالفة النص الشرعي فنحن نوجد له عذرا ، ولا يعني هذا العذر إلا أن نعامله كما قلنا معاملة الإسلام أول نزوله للمشركين الذين عقدوا عقود غير شرعية فمشاها كذلك ، وهذا الإنسان يتوب بينه وبين الله عزوجل ويبقى كما هو ، والله أعلم . السائل : يجدد العقد . الشيخ : إذا صح الجواب السابق ما في داعي للعقد ، لأن الصحابة لما أسلموا ما جددوا العقود ... .
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien