Cheikh Al Albani

Questionneur: Il y a une personne qui m'a demandé de te consulter concernant un sujet

Cheikh Al Albani: Parle plus fort

Questionneur:

Un homme est marié et a trois enfants et veut divorcer de sa femme en raison de discorde et de conflit, elle ne prie pas ... et un conflit est survenu entre lui et sa femme ... et il lui a dit: je jure... et elle l'a maudit et l'a insulté avec les plus détestables des insultes, donc quel est ton conseil à ce sujet ?

Cheikh:

Bien sûr, le conseil légiféré serait qu'il se presse de se débarrasser d'elle et de la divorcer, mais tu mentionnes qu'il a 3 enfants avec elle. De plus nous ignorons le comportement de cet homme, de ce mari éprouvé par une femme au mauvais comportement et ce mari qui est éprouvé par une telle femme (son exemple) est venu dans un hadith:

(trois personnes, leur invocations ne sont pas exaucées .... un homme qui a une femme au mauvais comportement et ne la divorce pas)

Par conséquent nous lui ordonnons de la divorcer et ce même si elle était moins mauvaise que ce que tu as dis à son sujet plus tôt, mais la présence de ces enfants en premier lieu puis deuxièmement notre ignorance concernant le comportement de ce mari et de la force de sa foi troisièmement ou quatrièmement, nous ne pouvons pas dire qu'il lui est obligatoire qu'il se presse de divorcer.

Ceci est le jugement parce que nous craignons qu'il soit le genre de personne comme cette personne qui est venu au Prophète salallahou 'aleyhi wa sallam et a dit: "Ô Messager d'Allah, ma femme ne refuse pas la main de celui qui lui demande

(Ndt: j'attire l'attention des lecteurs que ce hadith est sujet à divergence chez les savants quant au sens et à l’authenticité. Le premier sens est que la femme ne refuse pas que les hommes la touche et ceci est l'avis de An Nasai et An Nawawi mais As San'aani dit qu'il est impossible que le prophète ait donné ce sens là car cela aura fait de cet homme un dayouth. Le second sens est que cette femme ne refuse à personne de donner de l'argent de son mari lorsqu'on lui demande et ceci est l'avis de l'imam Ahmed.)

Alors il 'aleyhi salaam a dit: "divorce la" et donc moi je dis à cet homme (qui pose la question) que je ne connais pas: divorce, alors il a dit: "Je l'aime", il 'aleyhi salaam lui a dit: "alors retiens la" ...

Parce que s'il lui avait dit: divorce la, (ndt: puis après qu'il lui ait dit qu'il l'aime, encore une fois) divorce la, il est possible que cet homme ait des relations dans le haraam avec elle (vu qu'il l'aime).

Certains maux sont moins pires que d'autres, il lui a dit: "divorce la" il a répondu : "Je l'aime" alors il lui a dit: "retiens la"

Cet homme dont tu me parles, selon moi il lui est obligatoire qu'il se presse de la divorcer afin de se reposer de cette femme dans ce bas monde et dans l'au delà mais se présentera le problème et que nous retrouvons dans beaucoup de questions que nous recevons de ce type, (ndt: avec la réponse suivante) " mais j'ai avec elle un bon enfant, que dois-je faire selon toi?"

Tu sais mieux si tu peux patienter sans elle, et que tu t'occupes de ses enfants ou que tu lui donnes les enfants et que ce soit elle qui se charge de leur éducation et qu'elle corrompe leur éducation, etc.

Ces questions, nous ne pouvons pas en apprécier la réalité et connaître la vérité de la réalité et deuxièmement le chef de la maison sais ce qu'il s'y passe.

Donc la réponse à cet homme est: divorce la mais fait attention à que si tu la divorce puis que tu reviennes vers elle alors que tu sois humilié avec elle en la faisant revenir alors que son état est pire que dans le premier cas.

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

السائل : فيه إنسان بلغني أن أستشيرك في مسألة ؟
الشيخ : ارفع صوتك .
السائل : إنسان متزوّج و عنده ثلاثة أولاد و يريد الطلاق من زوجته للشقاق و النزاع بحجة أنه ... لا تصلي و صار النزاع بينه و بين زوجته ... وقال لها احلفي ... و تشتمه و تسبه بأبغض المسبات فما نصيحتك في هذا الشأن ؟
الشيخ : طبعا النصيحة الشرعية أن يبادر إلى الخلاص منها بتطليقها و لكن أنت تذكر بأن له منها أولادا ثلاثة ، فنحن لجهلنا بخلق هذا الإنسان هذا الزوج المبتلى بالزوجة السيئة الخلق وهذا الزوج الذي ابتلي بمثل هذه المرأة قد جاء في حديث ( ثلاثة لا تستجاب دعوتهم ... و رجل عنده امرأة سيئة الخلق و لا يطلّقها ) و لذلك نحن نأمره بطلاقها ولو كانت أقل سوءا مما حكيت عنها آنفا ولكن وجود هؤلاء الأطفال أولا و جهلنا بخلق هذا الزوج ثانيا و قوة إيمانه ثالثا أو رابعا لا نستطيع أن نقول يجب أن يبادر إلى التطليق و هذا هو الحكم لأننا نخشى أن يكون هو من ذاك النوع من مثل ذاك الشخص الذي جاء إلى النبي صلى الله عليه و سلم فقال " يا رسول الله زوجتي لا ترد يد لامس " قال ( طلقها ) و أنا أقول لهذا الرجل الذي أجهله طلقها ، قال " إني أحبها " قال له ( فأمسكها ) ... لأنه إذا قال له طلقها طلقها يمكن يروح يعاشرها بالحرام لا ، حنانيك بعض الشر أهون من بعض ، قال له ( طلقها ) قال " إني أحبها " قال ( فأمسكها ) هذا الرجل الذي أنت تحكي عنه أنا في اعتقادي يجب عليه أن يبادر إلى تطليقا ليستريح منها في الدنيا و الأخرى لكن سيعرض المشكلة و هذا يقع معنا كثيرا أسئلة تردنا من هذه النوعية لكن عندي منها كذا ولد طيب ماذا أفعل لك ؟ أنت أدرى هل تسطيع أن تصبر دونها و أن تقوم أنت على أولادها أو تعطيها الأولاد و تقوم هي بتربيتهم و تفسد تربيتهم إلى آخره هذه قضايا نحن ما نستطيع أن نقدرها حق قدرها و نعرف حقيقة واقعها و ثانيا فربّ الدار أدرى بما فيها فالجواب يقال لهذا الإنسان طلقها لكن انظر إذا طلقتها هل تعود إليها فتصبح ذليلا معها فيما لو استرجعتها أكثر من الحالة الأولى

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien