Cheikh Al Albani

Q: une petite question si vous le permettez?

Shaykh Al Albânî: élargis la, élargis la. La récompense augmentera.

Q: est-il permis à l’homme de permettre à son épouse vêtue d’un vêtement légiféré de sortir afin d’enseigner?

Shaykh: jusque-là, la question est complète mais il lui manque: où se trouve le lieu de l’enseignement et si elle se mêle ou non aux hommes?

Q: non, elle ne se mêle pas aux hommes.

Shaykh : elle ne se mêle pas à eux ?

Q : en effet.

Shaykh: c’est à dire que c’est une école pour filles et les hommes ne viennent pas à elles?

Q: oui, une école pour filles et les hommes ne viennent pas à elles.

Shaykh: si c’est avec ces restrictions alors cela est permis. Mais, qu’en est-il du salaire, de son salaire (à elle) ?

Q: il émane du ministère

Shaykh: ce n’est pas cela la question. Qui profite de son salaire à elle: est-ce elle ou lui (l’époux)?

Q: elle et son époux.

Shaykh: Elle et son époux… Et elle y consent?

Q: elle y consent.

Shaykh: il n’y a pas de mal à cela avec ces conditions. Mais a-t-elle des enfants ?

Q: oui elle en a.

Shaykh: qui s’occupe d’eux?

Q: de facto le père.

Shaykh: ahh, ici le verset est inversé: le père est un ministre extérieur et l’épouse est une ministre intérieure. Maintenant, vous avez inversé la disposition divine. Je crains que vienne un jour où le ministre extérieur – qui est l’époux- cuisinera et passera le balai alors que elle sortira et enseignera et deviendra ministre de l’extérieur.

Q: et lui deviendra la ministre de l’intérieur.

Shaykh: et oui ! Cela est un retournement de la disposition divine et cela n’est pas permis. Quant à si cela était au début du mariage ou qu’il a été éprouvé par la stérilité – et Allâh possède dans Sa création des affaires et jugement- et qu’elle est voilée, qu’elle s’attache à la religion et qu’elle ne se mêle pas aux hommes alors Allâh la rendra bénéfique aux filles.

Quant à si elle a des enfants alors il lui incombe de s’occuper de leur éducation et il incombe à l’homme de remplir son ministère (=responsabilité) en se chargeant de travailler hors de la maison. La maison est pour les femmes et non pour les hommes. C’est pourquoi le Seigneur des mondes a dit dans le noble Qur’ân {restez dans vos foyers ; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islâm (jâhiliya)} (trad relat)

Et le verset comporte deux jugements, ils peuvent s’associer ou être séparés : elle peut ne pas sortir et ne pas s’exhiber à la manière des femmes d’avant l’Islâm mais sortir sans nécessité ou sans besoin impérieux.

La base chez la femme – comme l’ont dit certains savants salafis vérificateurs, la base chez la femme est le fait de rester à la maison, préservée et chez les hommes c’est de sortir et d’être visible. Alors que maintenant le verset est inversé sur cette question contenant certains bons descriptifs, de surcroît concernant la réalité de beaucoup de femmes aujourd’hui, vu qu’elles travaillent dans les organismes administratifs, fabriques et usines. Et tout cela est contraire à la législation.

Ainsi, si tu interrogeais sur toi-même et ton épouse alors ordonne lui de s’accrocher à ta maison et quant à toi, cherche du travail pour toi! Et si tu interroges pour un de tes amis alors fais lui parvenir (cette réponse). Et moi, je te charge de lui transmettre ce que tu as entendu. Et nous ne sommes chargés que de transmettre (ndT: et non de convaincre). wa s-salâmou alaykoum.

http://cerclesciences.fr/lhomme-permet-a-epouse-de-travailler-de-chez-bien-toutes-conditions-legiferees-soient-reunies/

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien