Cheikh Al Albani

Cheikh Al Albani:

La mécréance chez les savants du Qur'aan et de la Sunnah est divisée en deux parties, tout comme l'hypocrisie. Une des deux partie est la mécréance du "cœur" et l'hypocrisie du "cœur" et l'autre partie est la mécréance des "actes" et l'hypocrisie des "actes".

La mécréance du "cœur" est claire de ce point de vue. Une mécréance claire est entièrement destiné à être en lien avec la croyance, quant à la mécréance des actes alors elle n'est pas en lien avec la croyance mais en lien avec les actes.

Donc toi par exemple, il est nécessaire que tu es lu ou au moins entendu la parole du Prophète 'aleyhi salaat wa salaam: " Insulter un musulman est une perversion et le combattre est une mécréance" , as tu déjà entendu ce hadith ?

Questionneur: Oui O cheikh

Cheikh: Bien, est ce que ce hadith est compris pour toi?

Questionneur: Oui O cheikh

Cheikh:

Surtout en ce qui concerne la seconde partie du hadith (et le combattre est une mécréance). Est-ce que cette mécréance signifie que si un musulman combat un autre musulman alors il mécroit ?

Questionneur: Non

Cheikh:

Oui, si cette mécréance est prescrite à un musulman qui combat son frère musulman, alors il n'est pas permis que nous le nommions comme une mécréance du cœur, donc c'est une mécréance des actes. Cette mécréance des actes fait elle sortir son auteur du cercle de l'islam, à fortiori du cercle de la foi?

Questionneur: Non

Cheikh: Non, si ce point ne nécessite pas de recherche pour toi, c'est qu'il est claire pour toi et toutes les louanges appartiennent à Allah

Questionneur: Toutes les louanges appartiennent à Allah

Cheikh: Nous retournons au sujet de la mécréance du cœur

Questionneur: Oui

Cheikh:

Et nous nous trouvons dans le même exemple mentionné ci-dessus. Donc nous disons que si un musulman a rendu licite (l'interdit) (istihlal) le meurtre du musulman sans qu'il ne soit parmi ceux qui interprètent (ndt: sans avoir fait un tawil des textes qui aurait rendu sa croyance confuse/fausse), il a rendu permis avec son cœur et avec sa croyance le meurtre du musulman attestant qu'il n'y a pas d'autre divinité digne d'adoration hormis Allah et que Muhammad est le Messager d'Allah. Est-ce de la mécréance des actes ou de la mécréance du cœur?

Réfléchis puis répond sous peu

Questionneur:

De la mécréance des actes (si il a fait le tawil) et si il ne fait pas parti de ceux qui ont interprété (il n'a pas fait de fausse interprétation des textes) alors c'est la mécréance du cœur et Allah ta3aalaa est plus savant.

Cheikh: Bien, donc il y a une mécréance des actes et une mécréance du cœur, la différence entre les deux mécréances est claire pour toi.

Ce qui est en lien avec la croyance contredit la shariah et c'est une mécréance du cœur et ce qui est en lien avec les actes et pas avec la croyance alors ceci est une mécréance des actes et ce n'est pas une mécréance du cœur.

Maintenant il est facile pour nous de répondre à ta question, toute personne qui gouverne par autre que ce qu'Allah a révélé, entièrement ou en partie et ceci est impossible parce qu'il y a des règles qui suivent la shariah et des règles qui contredisent la shariah  mais la différence peut-être peu ou beaucoup, est-ce clair?

Questionneur: Oui

Cheikh:

D'accord, ensuite nous disons que quiconque gouverne par autre que ce qu'Allah a révélé, relève soit de la croyance et donc c'est un mécréant apostat de sa religion, soit relève de l'acte comme tout juge islamique qui suit ses passions et juge contrairement à sa religion. Donc ceci est de la mécréance de l'acte et non de la mécréance du cœur, est ce clair?

Questionneur: Oui

Cheikh: D'accord, ceci est la réponse à une telle question et nous avons beaucoup été questionné à ce sujet et nous avons beaucoup répondu.

Questionneur: qu'Allah te bénisse et qu'Allah te récompense par un bien

Cheikh: D'accord, toi aussi

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

الشيخ : الكفر عند علماء الكتاب والسنة ينقسم إلى قسمين ، وكذلك النفاق فأحد القسمين هو الكفر الإعتقادي والنفاق الإعتقادي ، والقسم الآخر الكفر العملي والنفاق العملي ، الكفر الاعتقادي واضح من هذه الصفة ، كفرٌ اعتقاديٌ واضح المقصود منه تماما أي له علاقة بالعقيدة أما الكفر العملي ليس له علاقة بالعقيدة وإنما له علاقة بالعمل فأنت مثلا لا بد أنك قرأت أو على الأقل سمعت مثل قوله عليه الصلاة والسلام ( سباب المسلم فسوق وقتاله كفر ) ، [ الهاتف يرن والشيخ يجيب ] ، نعم ؟ ، فسمعت بهذا الحديث ولا بد ؟
السائل : نعم يا شيخ
الشيخ : حسنا ، هل لهذا الحديث معنى مفهوم عندك
السائل : نعم يا شيخ
الشيخ : خاصة فيما يتعلق بالشطر الثاني منه ( وقتاله كفر ) هل هذا الكفر ، يعني المسلم إذا قاتل مسلما يكفر؟
السائل : لأ
الشيخ : هاه ، إذًا هذا الكفر أُطلق على المسلم الذي يقاتل أخاه المسلم ، فهذا لا يجوز أن نسميه كفرا إعتقاديا ، فإذًا هو كفر عملي هذا الكفر العملي هل يخرج به صاحبه عن دائرة الإسلام بل عن دائرة الإيمان؟
السائل : كلا
الشيخ : كلا ، حسنا إذًا هذه النقطة ما تحتاج إلى بحث لأنها واضحة عندك والحمد لله
السائل : الحمد لله
الشيخ : نعود إلى الكفر الإعتقادي
السائل : نعم
الشيخ : ونقف عند المثال ذاته السابق ذكره ، فنقول إذا استحل مسلمٌ قتل مسلمٍ غير متأول استحل بقلبه بعقيدته قتل مسلم يشهد أن لا إله إلا الله وأن محمد رسول الله ، [ الهاتف يرن ] هل هذا كفر عملي أم كفر اعتقادي ، فكر ثم بعد قليل أجب
السائل : كفر عملي وإن لم يكن متأولا فهو كفر اعتقادي والله تعالى أعلم
الشيخ : حسنا ، إذًا هناك كفر عملي وكفر اعتقادي ووضح لك الفرق بين الكفرين ، ما كان متعلقا بالعقيدة تخالف الشريعة فهو كفر اعتقادي وما كان متعلقا بالعمل ليس بالعقيدة فهذا كفر عملي وليس كفرا اعتقاديا ، الآن يسهل علينا أن نجيبك عن سؤالك ، أي إنسان يحكم بغير ما أنزل الله كُلًا أو جزءًا وهذا مستحيل لأنو لا بد من أحكام هناك تطابق الشريعة وأحكام تخالف الشريعة وإنما الفرق قد يكون قلة وكثرة ، واضح هذا؟
السائل : نعم
الشيخ : طيب ، حينئذٍ نقول الذي يحكم بغير ما أنزل الله إما أن يكون عن عقيدة فهو كافر مرتد عن دينه ، وإما أن يكون عملا كأي قاضٍ شرعي يتّبع هواه ويقضي مخالفا لدينه فهذا كفره عملي وليس كفرا اعتقاديا ، واضح
السائل : نعم
الشيخ : طيب ، هذا هو الجواب عن مثل هذا السؤال وما أكثر ما سؤلناه وما أكثر ما أجبنا عليه
السائل : بارك الله فيك جزاك الله خير
الشيخ : طيب ، وفيك بارك

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien