Cheikh Al Albani

Shaykh Al Albânî:

Cette spécification n’a pas de base dans la sounnah. Mais plutôt, ce qui est dans la sounnah et qui est connu  dans les deux sahihs est le fait d’augmenter la lecture du Qur’ân durant le mois de Ramadân. Quant à spécifier le mois de ramadân que pour la lecture du Qur’ân sans autre forme d’adoration - comme la recherche de la science, l’enseignement du hadîth ainsi que son explication, cela n’a aucune base. Entrent également dans le sujet les actes de bienfaisance, les aumônes, la bienfaisance envers les gens etc, etc. Tout mettre de côté pour se consacrer (exclusivement pendant ce mois) à la lecture du Qur’ân n’a aucun fondement. Ce qui a un fondement est d’augmenter dans sa lecture.

Traduit par le cercle des sciences

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien